Projet Café

projet-cafe

projet a editer

  • Auteur : Julie Safier
  • Illustratrice: Rosemay Dauvin-Magnan

Vous souhaitez éditer ce projet? Contactez-moi.

Ce projet est né de l'envie d'allier récits de rencontres au café, et dessins tracés au marc de café...

Voici le premier texte du projet et son illustration :

projet-cafe-julie-rosemay_3

Tôt le matin. Je m’installe à une petite table en terrasse pour tenter de dissiper les brumes matinales qui engluent mon cerveau. Le café est vite servi.

Devant moi, une discussion animée entre une vieille dame élégante et un grand black à la voix cassée :

« Depuis que je me suis fait virer de France Inter, écrire est ce qui me sauve ! » dit la vieille dame en se tournant à demi vers moi.

 

« Je veux bien le croire, Paula ! Moi c’est la musique qui me sauve... » rétorque le black.

« Eh ben tu vois, j’ai fini mon livre et je commence une nouvelle, ça fait un bien fou ! » Cette fois-ci la vieille dame me regarde, comme me demandant d’intervenir.

Je balbutie rapidement : « Oui oui ça fait du bien d’écrire ! Et de finir un texte, aussi. »

« Vous aussi vous écrivez ? » et comme j’acquiesce : « Il faut vous faire éditer ! »

Je hausse les épaules, montrant que je ne me fais pas d’illusions sur le monde de l’édition, impitoyable pour les illustres inconnus qui tentent de s’y frayer une entrée.

Mais le grand black se lève et se penche vers moi :

« Retiens bien ça : 17 fois Francoise Sagan s’est fait refouler du bureau d’Antoine Gallimard, 17 fois ! Ne perds jamais espoir. »

Paula Jacques*, car c’est bien elle, se lève à son tour et me lance : « Pablo a raison, ne lâchez jamais ! » Puis elle s’éloigne, se retournant régulièrement pour me sourire et me faire signe jusqu’à ce que le coin de la rue l’engloutisse.

*émission « Cosmopolitaine » sur France Inter

Interview Radio Méga

Ce projet a donné lieu à une interview radio sur Radio Méga pour laquelle j'ai écrit ce petit texte :

Bruxelles, 7 mai 2018.

Roulée en boule sur le sol, je fais défiler l’actualité Facebook sur mon téléphone d’un doigt distrait. La soirée traîne en longueur... J’attends avec impatience que mon fils daigne s’endormir dans l’appartement de copains qui m’attendent pour l’apéro...

Vite vite, qu’il s’endorme !

interview-radio

Et puis je tombe une fois de plus sur un dessin au café de Roz’en couleurs. Et je me dis qu’une fois de plus, je vais repousser le moment de lui écrire, sous prétexte que c’est un peu fou d’écrire à quelqu’un qu’on ne connaît pas pour lui dire qu’on a en commun la passion de l’expresso ! Roz’encouleurs peint avec du café, moi j’écris des situations qui se passent au café...

Oui c’est un peu fou... Mais ce soir-là, un sentiment d’urgence me saisit, sans doute l’envie qu’il se passe quelque chose, dans cette petite chambre à Bruxelles où j’attends le sommeil de mon fils. Alors je fonce, j’écris à Roz’encouleurs. Qui me répond très vite. Oui !, l’idée d’une collaboration texte-dessin sur le thème du café lui plaît !

Presque aussitôt, je lui envoie mes textes au café et elle se met à en faire des dessins au café, et très vite, nous décidons de publier notre collaboration sur le même Facebook qui m’a fait découvrir Roz’encouleurs... Et puis, très rapidement, toujours, Rosemay, car oui maintenant je sais qu’elle s’appelle Rosemay, m’écrit que notre projet intéresse une émission de radio... une émission qui s’appelle, on ne pouvait pas l’inventer, Expresso... Alors expressément, nous calons la date à la radio, et nous nous mettons à en parler toutes les deux...puis le 11 octobre, c’est à dire aujourd’hui, je prends dare dare un train depuis Paris, dans lequel je termine ce texte à toute allure, avant de filer toutes les deux en voiture depuis Lyon...

Et nous voici enfin arrivées, je ne sais combien d’expressos plus tard, expressos en terrasse, au zinc ou à emporter, dans votre émission Expresso, oui, vraiment, ça ne s’invente pas !

Un sacré chemin parcouru, depuis la chambre à Bruxelles...

Ouh là là...je sens qu’il va nous falloir un petit expresso pour nous remettre de tout ça !

Retour haut de page